Comment fonctionne la hijama ?

La thérapie par ventouses a été développée comme un moyen d’ouvrir les «méridiens» du corps. Les méridiens sont les conduits dans le corps à travers lesquels l’énergie circule vers chaque partie du corps et à travers chaque organe et tissu. Il y a cinq méridiens sur le dos qui, une fois ouverts, permettent à l’énergie vivifiante de parcourir toute la longueur du corps. Il a été constaté que la ventouse est probablement le meilleur moyen d’ouvrir ces méridiens.

     Les guérisseurs traditionnels ont depuis longtemps reconnu l’association entre la douleur et les conditions de congestion, de stagnation et de blocage. Une vieille maxime médicale chinoise stipule: Là où il y a stagnation, il y aura de la douleur. Enlevez la stagnation, et vous supprimez la douleur. 

     Non seulement la douleur, mais la grande majorité de toutes les maladies  provient de la stagnation, de la congestion et du blocage – de l’énergie, comme la Force Vitale, ou de fluides vitaux ou d’humeurs, comme le sang, les mucosités ou la lymphe. L’aspiration appliquée par ventouses aspire et décompose cette congestion, stagnation, ou blocage, restituant un écoulement libre aux énergies et aux humeurs vitales de l’organisme.

En fait, la douleur est l’essence de la maladie. La souffrance, ou la maladie, est ressentie lorsque les choses ne vont pas bien, lorsqu’il y a une difficulté ou une obstruction à l’écoulement naturel et au fonctionnement du corps. C’est ce que Galien voulait dire quand il parlait de la maladie comme étant l’état contraire à la Nature.

En plus de disperser et de briser la stagnation et la congestion dans le flux de la Force Vitale, du sang et d’autres humeurs, les ventouses dispersent également la chaleur pathogène, les toxines et l’inflammation en les amenant à la surface pour les libérer.

 

En attirant l’énergie congestionnée, le sang ou d’autres humeurs à la surface avec les ventouses on utilise  une forme de thérapie de dérivation. Dérivation signifie le retrait ou le détournement des énergies vitales ou des substances éloignées du site de blocage et d’obstruction afin de soulager la congestion et de rétablir la santé et la perméabilité de l’organisme.

Les toxines, les humeurs morbides et d’autres matières offensantes congestionnées peuvent faire plus de mal quand elles sont profondes dans l’organisme, obstruant le fonctionnement des organes vitaux au niveau du corps.

En améliorant la circulation du sang, de la lymphe et d’autres fluides vitaux et en fragmentant et en dispersant les blocages et les congestions de déchets, de toxines et d’humeurs morbides, les ventouses améliorent les fonctions d’élimination et l’évacuation des déchets de l’organisme. En médecine grecque, l’évacuation appropriée et opportune des déchets du corps constitue un aspect important de l’hygiène.

 

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *